Technologie

Les piles technologiques et d’architecture inhérentes à Finnova Banking Software définissent la performance, la flexibilité et les coûts d’exploitation du progiciel. En raison du changement des exigences en matière d’activités bancaires en ce qui concerne les solutions IT et les nouvelles possibilités technologiques, les concepts d’architecture et technologiques doivent eux aussi être constamment adaptés. Dans ce domaine, la technologie ne constitue jamais une fin en soi: nous poursuivons de manière stricte le principe «Business drives Technology, and Technology enables Business».

L’évolution technologique de Finnova Banking Software

Depuis les débuts de Finnova Banking Software, les exigences des banques n’ont cessé d’évoluer tout comme les possibilités technologiques. Au cours de quatre décennies d’histoire de Finnova, les piles technologiques et d’architecture inhérentes à notre progiciel ont déjà été renouvelées trois fois (voir l’illustration), et nous travaillons actuellement à la quatrième. Lors de cette procédure, la nouvelle technologie est tou-jours introduite en parallèle et donc en complément à la technologie établie, celle-ci constituant le pilier fiable, alors que la nouvelle permet la réalisation d’innovations et d’une expérience d’utilisation moderne.

La technologie «Gamma» établie

Aujourd’hui, Core Suite est basée sur la pile technologique et d’architecture «Gamma», qui répond de manière idéale aux exigences inhérentes à l’épine dorsale d’une application bancaire. Nous appliquons des composantes établies et optimisées pour un système établi orienté transaction. La partie principale est constituée d’une banque de données Oracle qui se charge du stockage intégral des données et de la logique d’affaires, et la couche de présentation, l’IU, est écrite en Java.

Grâce à la longue expérience et au degré élevé de maturité des technologies utilisées, nous sommes aussi en mesure de parvenir constamment à une stabilité et à un débit élevés, indispensables pour un système bancaire nodal. L’utilisation des technologies a été optimisée au cours des années de sorte qu’il est aujourd’hui possible de procéder à un traitement efficient et stable de volumes de transactions très importants dans Core Suite. Les mécanismes sophistiqués de mise en cache et d’équilibrage de charge permettent également une utilisation en parallèle par plusieurs milliers d’utilisateurs sur une même installation.

De nouveaux concepts d’architecture et technologiques

Avec le développement de Finnova Banking Software dans le domaine de Client Engagement Suite et de Management Suite et avec l’ouverture via Open Platform, nous apportons notre aide aux banques dans la mise en œuvre de modèles d’affaires numériques pour l’interaction avec les clients, mais aussi pour l’analyse des données et l’intégration de solutions tierces.

Les expériences clients numériques modernes posent de nouvelles exigences en matière de stylique, de mobilité et d’utilisation intuitive. En même temps, il y a lieu d’assurer l’intégration de ces modèles d’affaires au sein de Core Suite ainsi que la sécurité et la cohérence du flux de données. Finnova apporte une réponse à ces défis par l’utilisation d’une nouvelle pile d’architecture et technologique que nous appelons «Omega». Cette pile utilise de nouvelles possibilités technologiques et basées sur des conteneurs et permet donc la réalisation de modèles d’exploitation innovants et efficients, de même que leur échelonnabilité. De nouveaux concepts d’architecture et technologiques sont également appliqués pour l’intégration modulaire au sein de Core Suite grâce à Finnova Integration Layer.

Des fonctionnalités centrales de la nouvelle technologie Omega telles que le basculement, l’échelonnement, l’isolation du stockage des données, le développement logiciel, etc. réduisent la complexité de l’exploitation, du développement et même de l’intégration des produits individuels, offrant ainsi des coûts d’exploitation et de projet plus avantageux. La plate-forme de développement ouverte et indépendante permet à son tour d’aborder plus en détail des thèmes tels qu’une excellente expérience d’utilisation ou l’analyse des données.

Finnova Integration Layer: le maillon technologique nécessaire à un écosystème ouvert

FIL: trois lettres qui cachent de nombreuses réflexions et de multiples concepts. Alors qu’on parle toujours et seulement d’interfaces, FIL va bien au-delà. C’est pourquoi ­­Finnova ne parle plus de simples interfaces, mais de services d’intégration (SI) FIL et de FIL Business Service Adapter (BSA). Par ces services, FIL déploie tous ses effets et permet de regrouper dans un même système la gestion centralisée des interfaces, le versionnage, l’authentification, l’échelonnabilité des interfaces ainsi que la traçabilité d’utilisation, la testabilité ou l’interopérabilité.

FIL n’est pas un produit, mais la base technologique de l’intégration de différents systèmes et permet ainsi la mise en œuvre du concept d’open banking.

Ces prochaines années, Finnova proposera un nombre important d’interfaces existantes ou nouvelles dans FIL, soit en tant que SI FIL soit en tant que FIL BSA. L’objectif avoué de FIL est de mettre en avant la technicité des différents services, raison pour laquelle leur création ne se réduit pas à une simple migration des interfaces existantes. Les services d’intégration FIL sont des interfaces standardisées définies par des analystes d’affaires, en étroite collaboration avec le Product Management, et conçus de manière à assurer tant une technicité continue qu’une réutilisabilité élevée pour l’ensemble de la Communauté Finnova. Le FIL Business Service Adapter (BSA) est une prestation complémentaire de Finnova Services permettant de réaliser des connexions destinées à un projet et/ou à un produit tiers donné et adaptées au produit tiers et à Finnova Banking Software.

Au cours des derniers mois, nous sommes parvenus à réaliser quelques projets auprès de clients via FIL, c’est-à-dire par des SI FIL ou des FIL BSA. Dans la mesure où d’autres projets se trouvent à différents stades de réalisation, nous sommes en mesure de concrétiser l’écosystème promis. De cette manière, Finnova continuera d’apporter son concours à ses clients en vue de l’application de leurs stratégies de numérisation.

Modèles d’exploitation complémentaires

Pour la mise en œuvre rapide de solutions personnalisées – notamment pour les applications destinées au front office, qui s’écartent de l’actuelle approche à source unique – il est nécessaire d’élaborer un modèle d’exploitation complémentaire à celui existant. L’utilisation de solutions groupées modernes (OpenShift) permet d’introduire un modèle pour l’exploitation des nouvelles applications (technologie basée sur des conteneurs), qui offre à Finnova et à l’opérateur la possibilité d’exploiter une solution individuelle à chaque client, sans devoir créer une infrastructure spécifique à cet usage.

Ce nouveau modèle d’exploitation se fonde également sur des composantes open source comme Linux ou OpenShift, évitant ainsi de devoir acheter du matériel et des logiciels propriétaires. Ils font partie intégrante de la nouvelle pile d’architecture et technologique de la plate-forme Omega. Malgré le degré élevé de personnalisation, cette solution permet de maintenir de faibles coûts totaux de possession grâce à l’utilisation de matériel courant et d’un système d’exploitation sous licence. La décharge des systèmes de traitement des transactions qui en résulte dans Finnova Core permettra une nouvelle réduction potentielle des coûts d’exploitation.