Open Banking und Finnova

L’Open Banking fait beaucoup parler de lui, surtout depuis l’entrée en vigueur de la deuxième directive européenne sur les services de paiement (DSP 2). Bien que cette directive ne soit pas contraignante pour la place financière suisse, Finnova s’intéresse aux conséquences et opportunités que l’Open Banking pourrait offrir à la Suisse.

L’Open Banking est un concept qui permet d’échanger des données client et produit ainsi que des données de transaction et des ordres de paiement en toute sécurité et en temps réel au moyen d’interfaces de programmation d’application (Open API) ouvertes, l’objectif étant toujours d’offrir une meilleure expérience client, plus de transparence et davantage d’innovations dans le secteur financier. L’Open Banking implique que les banques partagent leurs interfaces avec des tiers. La condition première de cet échange est toujours l’accord du client.

Si l’Open Banking bénéficie d’abord aux consommateurs finaux, il favorise aussi les innovations et crée de nouveaux champs de concurrence entre banques et non-banques. Selon nous, l’Open Banking comprend bien plus que ce que prescrit la directive DSP 2 (avec des informations sur les comptes et déclenchements de paiements) en Europe. Les nombreux cas d’application suivants présentent un grand potentiel d’innovation.

En collaboration avec les banques, les éditeurs, les fournisseurs de plateforme et d’autres organisations du secteur, nous façonnons l’Open Banking. À cet effet, nous travaillons sur les thèmes suivants:

  • Nous avons cofondé «openbankingproject.ch» pour donner plus de poids à l’approche «Open Banking» dans le secteur financier suisse. Ce consortium a pour objectif de créer un accès structuré à des informations importantes par le biais d’API (Open Banking) standardisées et opérationnalisées.

  • Création d’un portail de développement de Finnova avec pour objectif d’informer toutes les partiesintéressées des solutions disponibles dans l’environnement Finnova et de tester les interfaces
  • Élaboration d’un concept de gestion des consentements et des préférences permettant d’afficher des règles, par exemple: à quels comptes tel prestataire tiers a accès et pour quels cas d’utilisation ou la manière dont l’ensemble peut être défini par le client
  • Conception de bases pour la collaboration dans l’écosystème de l’Open Banking et validation de celles-ci à l’aide d’idées concrètes Extension continue de notre feuille de route API (Service d’intégration FIL/FIL Business Service Adapter et API Open (Banking))