Actus Finnova

Contact pour journalistes et médias:

Tél. +41 62 886 47 47

Actus Finnova

  • Finnova et True Wealth inaugurent un partenariat produit avec leur première banque cliente, la Banque régionale de Soleure
    2018-11-27 07:00 - (Finnova AG)

    La solution de gestion de fortune numérique de Finnova et True Wealth
    Finnova et True Wealth inaugurent un partenariat produit avec leur première banque cliente, la Banque régionale de Soleure

    Lenzbourg, le 27.11.2018. – Finnova intègre la solution Robo-Advisor de True Wealth à Finnova Banking Software de manière à offrir aux banques une solution de gestion de fortune numérique novatrice aux multiples avantages. Finnova poursuit ainsi l’ouverture systématique de son logiciel tout en répondant aux besoins des banques liés à la numérisation.

    L’intégration parfaite de True Wealth à Finnova Banking Software permet aux 100 banques Finnova de proposer à leurs clients, en guise d’extension, une gestion de fortune numérique à la fois intuitive et riche en fonctionnalités.

    La Banque régionale de Soleure est la première banque Finnova à mettre cette solution de gestion de fortune numérique à la disposition de ses clients.

    Les avantages pour les clients bancaires:
    • Solution de placement intuitive et attrayante directement dans l’E-Banking
    • Possibilité de configurer une stratégie de placement personnalisée répondant à leurs besoins de placement
    • Maîtrise et transparence des placements grâce aux rapports quotidiens et à la possibilité de modifier le portefeuille et d’apporter ou retirer des fonds facilement et à tout moment

    Les avantages pour les banques:
    • Commercialisation rapide et investissement peu coûteux grâce au modèle «Software as a Service» et à l’intégration standardisée
    • Dépenses courantes peu élevées grâce au traitement automatisé de bout en bout et à une automatisation complète
    • Extension de l’offre de gestion de fortune numérique avec une solution de placement professionnelle et riche en fonctionnalités susceptible d’intéresser les clients habitués aux solutions numériques
    • Moyen astucieux et simple de personnaliser la gestion de fortune, cette solution aux possibilités de placement innovantes saura convaincre un large public, au-delà des clients de gestion de fortune traditionnels.

    Raphael Widmer, Chief Customer Officer de Finnova: «Nous sommes heureux de poursuivre le développement du plus grand écosystème bancaire de Suisse grâce à notre nouveau partenariat produit avec True Wealth et au premier contrat signé dans ce cadre avec la Banque régionale de Soleure. Nous voulons convaincre d’autres banques d’adopter cette solution». Christoph Erb, responsable Business Development de True Wealth: «L’intégration standardisée de la solution à Finnova Banking Software permet aux banques d’accéder facilement à la gestion de fortune numérique».

    181127 Communiqué partenariat Finnova True Wealth

  • Hypotheken – Die Beratungsqualität entscheidet
    2018-11-15 13:00 - (IFZ Institut für Finanzdienstleistungen HSLU)

    In der siebten Studie zum Schweizer Retailbanken-Markt zeigt das Institut für Finanzdienstleistungen Zug IFZ der Hochschule Luzern auf: Beim Hypothekarentscheid sind die Beratungsqualität sowie die Zinshöhe die wichtigsten Kriterien. Auf der Bankenseite gibt es im Hypothekarprozess dank der Digitalisierung noch ungenutztes Sparpotenzial. Im jährlichen Ranking der erfolgreichsten Retail-Banken schwingen wiederum kleine Banken oben auf.

    Es gibt verschiedene Gründe, warum sich Kunden für eine Bank entscheiden. Beim Abschluss einer Hypothek sind aber nicht nur günstige Zinsen, sondern eine gute Beratungsqualität und die persönliche Bekanntschaft zu einem Kundenberater entscheidend. Dies zeigt eine Umfrage bei rund 220 Kundinnen und Kunden im Rahmen der Retail Banking-Studie 2018 (siehe Kasten) des Instituts für Finanzdienstleistungen IFZ.

    Medienmitteilung IFZ HSLU Retailbanking Studie 2018

    Finnova engagiert sich als führender Anbieter von Bankensoftware seit 2012 als Sponsor der Retail-Banking-Studie des IFZ der Hochschule Luzern. Dank dem Finnova-Sponsoring lassen sich solche Studien von wissenschaftlicher Seite her überhaupt durchführen. Die Kunden von Finnova profitieren in zweierlei Hinsicht vom Engagement: einerseits von Vergünstigungen beim Kauf der Studienergebnisse (Spezialpreis CHF 270, bei Bestellung ‚Finnova‘ angeben) und andererseits vom Transfer der Erkenntnisse ins Finnova Product Management. Die Unabhängigkeit des Studienträgers ist für die neutrale, faktenbasierte Interpretation der Ergebnisse zwingend. Deshalb beschränkt sich Finnova auf die Rolle als Sponsor. 


  • 2018-11-14 07:00 - (Finnova AG)

  • 2018-11-07 10:34 - (Finnova AG)
  • Finnova s’ouvre encore davantage aux fintechs en proposant la solution Business Finance Manager
    2018-10-15 10:30 - (Finnova AG)

    Lenzburg/Zurich, le 15 octobre 2018. – Tant les frais de courtage que les taux d’intérêt sont au plus bas sur le marché. Par ailleurs, la numérisation croissante place les banques face à des défis de taille tout en leur offrant néanmoins des chances considérables. Finnova l’a compris et consolide son partenariat avec Contovista avec sa solution Business Finance Manager pour PME.

    Un secteur bancaire en pleine mutation – la numérisation est une chance
    Les possibilités offertes aux banques par la numérisation vont bien au-delà d’un parcours client cohérent. En utilisant toutes les sources de données disponibles et en identifiant les interdépendances entre les événements et les comportements par exemple, les banques peuvent élaborer des offres parfaitement adaptées à leur clientèle. Parallèlement, elles améliorent en permanence les profils des utilisateurs et en déduisent des solutions sur mesure qui répondent précisément aux besoins de la clientèle.

    En intégrant des innovations, les banques peuvent garantir la viabilité de leurs modèles d’affaires sur le long terme. Souvent, lorsque de nouvelles idées commerciales voient le jour, seuls les éléments visibles sont pris en considération, de nouvelles applications par exemple. D’autres aspects importants sont en revanche ignorés. Ainsi, l’«industrialisation» du secteur financier se manifeste depuis longtemps par la fourniture de produits et de services par des prestataires tiers spécialisés.

    Le partenariat de Finnova avec Contovista prend une nouvelle dimension avec le Business Finance Manager
    En vue d’aider les banques à développer de telles solutions, le nombre de fintechs augmente au sein la Communauté Finnova, toujours dans l’objectif de faire de la plate-forme Finnova un écosystème de référence pour les activités bancaires de bout en bout. Finnova renforce son partenariat stratégique avec le spécialiste de l’analyse de données Contovista, dont elle propose dès maintenant le Business Finance Manager (BFM), une solution destinée aux PME.

    La solution BFM de Contovista permet aux clients commerciaux d’économiser un temps précieux dans leur planification financière grâce à la répartition automatique des transactions. Ils peuvent aussi, grâce à une planification prospective des liquidités, proposer des produits sur mesure à leurs clients ou établir de leur propre initiative le contact avec leur conseiller. Le BFM sert aussi de complément aux logiciels de comptabilité. Les données enrichies peuvent être exportées et réutilisées, pour la comptabilisation d’opérations par exemple. Les banques Finnova peuvent intégrer aisément le BFM à leur portail client ou à l’E-banking au moyen d’une option supplémentaire et, ce faisant, proposer de nouvelles solutions à leurs clients commerciaux.

    Le partenariat entre Finnova et Contovista est une réussite. Aujourd’hui déjà, neuf banques Finnova suisses se servent de l’assistant financier pour clients privés afin de fidéliser leur clientèle et d’accroître leur chiffre d’affaires. Désormais, les deux partenaires répondent aussi à la demande formulée par de nombreux acteurs du marché qui souhaitent disposer d’une solution bancaire similaire pour les clients commerciaux. Leur coopération se manifeste également par des apparitions communes, comme ce sera le cas le 16 octobre prochain à Zurich à l’occasion du Swiss Fintech Day. Les deux entreprises y présenteront les nouvelles solutions qu’elles conçoivent pour la banque de demain.

    Gian Reto à Porta, CEO de Contovista: «Avec notre Business Finance Manager, nous offrons aux PME un moyen simple et rapide de maîtriser leur gestion des liquidités et de se concentrer sur leur cœur de métier. Quant aux banques, le BFM leur offre de nouveaux outils pour le conseil. Grâce à l’analyse des flux de trésorerie par exemple, elles peuvent formuler aux PME des recommandations ciblées ou leur proposer des services de manière proactive.»

    Des propos confirmés par Ralph Hutter, Product Manager Digital Banking de Finnova: «En cette période marquée par la transition numérique et l’Open Banking, nous sommes sans cesse à la recherche de produits dynamiques et innovants qui offrent une grande valeur ajoutée aussi bien aux banques qu’à leurs clients. Notre coopération avec Contovista, l’un de nos principaux partenaires produit, s’inscrit dans cette démarche. Nous nous réjouissons d’ores et déjà des futurs services qui naîtront de notre partenariat.»
    MM_Finnova_FinTech_BFM_fr

  • Changement de CEO: Charlie Matter remet le flambeau à Hendrik Lang
    2018-06-26 09:45 - (Finnova AG)

    Lenzbourg, le 26 juin 2018 – Après près de vingt ans, Charlie Matter, CEO de Finnova et délégué du Conseil d’administration, a décidé de prendre sa retraite pour se consacrer à des projets privés. Hendrik Lang, actuellement Chief Customer Officer et membre du Comité de direction de Finnova, a été nommé par le Conseil d’administration pour succéder à Charlie Matter. La remise des fonctions aura lieu au 1er septembre 2018. Actuellement au poste de Head Presales, Raphael Widmer succédera au poste actuel de Henrik Lang.   
     
    Charlie Matter a décidé de quitter Finnova 
    Après près de vingt ans, Charlie Matter, CEO de Finnova et délégué du Conseil d’administration, a décidé de prendre sa retraite. À la suite de sa prise de fonction en 1999, Finnova a évolué d’une entreprise de 55 collaborateurs au service d’un petit nombre de clients pour devenir l’un des principaux fournisseurs de logiciels bancaires avec une centaine de banques clientes, plus de 70 entreprises partenaires, 400 employés et de nombreux collaborateurs externes. Ces dernières années, Charlie Matter a initié une transformation à tous les niveaux pour arriver à une organisation agile et un renouveau stratégique avec de nouveaux employés, donnant ainsi suite aux besoins des clients. La nouvelle stratégie de Finnova se reflète par une focalisation sur le marché suisse et une offre de produits et de services claire et librement extensible par des services d’entreprises partenaires, des solutions individuelles ou des développements des banques. Cette transformation est par ailleurs accentuée par l’emploi de nouvelles technologies et architectures.  
    «Mon expérience chez Finnova a été une période enrichissante, durant laquelle nous avons créé – ensemble avec nos collaborateurs, clients, partenaires et actionnaires – le plus grand écosystème bancaire en Suisse afin d’être paré pour l’avenir des activités bancaires. Le moment est venu de passer le flambeau à un successeur», explique Charlie Matter. 
     
    Hendrik Lang nouveau CEO de Finnova à compter du 1er septembre 2018 
    Hendrik Lang est membre du Comité de direction depuis 2015 et prendra ses fonctions de CEO de Finnova au 1er septembre 2018. Henrik Lang tire parti de près de 25 ans d’expérience dans le marché suisse de l’informatique et des banques, durant lesquels il s’est construit un vaste réseau. Il bénéficie par ailleurs d’une brillante carrière dans le conseil aux banques et en tant que cadre au sein de grandes entreprises internationales. 
    Dans l’objectif d’une passation de pouvoirs harmonieuse, Charlie Matter poursuivra son engagement d’ici la fin de l’année dans le cadre d’une période transitoire. «Je me réjouis de ce nouveau défi et poursuivrai la transformation vers un écosystème ouvert pour des activités bancaires de bout en bout répondant aux différents besoins de nos banques clientes et de nouveaux clients, avec une priorité à la performance de Finnova Banking Software», précise Henrik Lang.   
     
    Raphael Widmer devient Chief Customer Officer 
    Actuellement au poste de Head Presales, Raphael Widmer bénéficie de nombreuses années d’expérience auprès de Finnova. Il succédera à Henrik Lang le 1er septembre 2018 en tant que Chief Customer Officer et membre du Comité de direction. Il dispose d’excellents contacts auprès des clients et des partenaires et de solides connaissances de l’offre de produits et de services de Finnova.  
     
    «En tant que président du Conseil d’administration de Finnova, je me réjouis que cette passation de pouvoirs ait lieu de manière harmonieuse et avec des personnalités très compétentes, issues de nos propres rangs. Je remercie tout particulièrement Charlie Matter pour son grand engagement au profit de Finnova pendant ces vingt dernières années, face à des défis en constante évolution», déclare Hans Zehetmaier, fondateur et directeur de msg systems ag, principal actionnaire de Finnova et l’une des plus grandes sociétés d’intégration de logiciels d’Allemagne avec près de 7000 collaborateurs à travers le globe. 

    180626_MM_Changement_CEO

  • Finnova et la Banque Cantonale de Glaris signent un contrat en vue de développer la solution de conseil en crédit «Finnova Loan Advisory»
    2018-03-15 07:00 - (Finnova AG)

    Lenzbourg/Glaris, le 15 mars 2018. – Finnova AG et la Banque Cantonale de Glaris ont intégré la Lettre d’intention communiquée en août 2017 au contrat de collaboration de développement. Les partenaires ont conclu un accord tacite au sujet des détails.

    En parallèle à la solution existante, la solution Loan Advisory est intégrée à Finnova Banking Soft-ware sous la forme d’un nouveau module de crédit axé sur la pratique. Le produit développé par Finnova et la GLKB comprend l’intégralité du processus de conseil en crédit, du conseil à la clientèle aux processus de traitement en aval en passant par les autorisations. Il est conçu de sorte à répondre aux exigences des banques en vue d’un conseil continu et assisté par des processus, à permettre une expérience client cohérente ainsi qu’un traitement de bout en bout avantageux en termes de coûts, avec une intégration complète dans le système nodal de Finnova. La nouvelle solution de conseil nommée «Finnova Loan Advisory» sera commercialisée prochainement et s’adresse aussi bien aux banques Finnova qu’aux établissements qui utilisent une autre solution bancaire nodale.

    180315_CR_Finnova Loan Advisory

  • Finnova apporte son soutien aux banques dans leur transformation numérique: les fintechs et la Communauté actuelle jouent ici un rôle important
    2018-03-12 07:00 - (Finnova AG)

    Le thème de la «transformation numérique» en relation avec les fintechs semble d’ores et déjà rencontrer un accueil favorable sur le marché suisse. Depuis que les banques ne considèrent plus les fintechs comme une menace pour leurs modèles d’affaires, Finnova constate une hausse de la demande en solutions de technologies financières. Pour de nombreuses fintechs suisses et étrangères, la grande Communauté Finnova pourrait représenter une opportunité de croissance, ce qui conforte Finnova dans son initiative de poursuivre l’extension et le développement de son écosystème et des services d’intégration et API qui en découlent au profit de sa centaine de banques clientes privées et de détail. Finnova soutient ainsi la transformation numérique de ses banques clientes afin de leur permettre des activités bancaires de bout en bout efficientes et avantageuses en termes de coûts.

    Communiqué pour les médias "Finnova numérisation Fintech Study 2018

  • 25 banques régionales avec un nouveau prestataire informatique
    2018-01-09 08:20 - (Clientis AG)

    Inventx AG gère désormais le service informatique de 25 banques régionales. La transition en douceur au tournant de l’année a été précédée d’un travail de projet intensif sur une période de 20 mois.