Blockchain

Nous suivons de près l’évolution de la blockchain et des cryptomonnaies. Dans le secteur financier notamment, ces technologies ont des effets disruptifs qui modifieront en profondeur le rôle des banques. Mais qu’est-ce que la blockchain exactement et quelles répercussions aura-t-elle à l’avenir sur la manière dont nous gérons notre argent et sur nos placements de capitaux? Comment Finnova se positionne-t-elle à ce sujet et sous quelle forme ces concepts seront-ils intégrés dans notre future offre de prestations? Qu’est-ce que la blockchain?

Qu’est-ce que la blockchain?

La blockchain est une technologie qui regroupe les «transactions» d’une valeur numérique et qui les enregistre dans une chaîne infalsifiable de blocs appelés registres. Cette infalsifiabilité est garantie par consensus pour l’ajout d’un nouveau bloc, par un réseau distribué dans lequel chaque participant dispose d’une copie des blocs et par des processus cryptographiques. Le protocole de consensus le plus connu est la preuve de travail (Proof of Work), dans lequel un participant appelé «mineur» résout un problème mathématique de difficulté moyenne.

Quel est le rôle la blockchain dans le secteur financier?

Lorsqu’on souhaite garantir les droits de propriété d’un bien ou la validité d’un contrat, un intermédiaire de confiance agréé est nécessaire. Dans le secteur financier, il s’agit par exemple des banques et, pour les contrats, de notaires. Ces intermédiaires empêchent la falsification des transactions. Avec la blockchain, il est désormais possible de rendre ce type d’opération infalsifiable et sans intermédiaire. Le Bitcoin a été sa première application. Outre le négoce de cryptomonnaies, de nombreux cas d’application se profilent dans les domaines du financement de commerces et d’entreprises, de l’ouverture de clients, des assurances, de l’immobilier, de la lutte contre le blanchiment d’argent ou encore de l’audit et de la conformité réglementaire ainsi que de la gestion de l’identité.

Les champs d’action de la blockchain chez Finnova

Parmi les nombreux champs d’action existants, Finnova définit une stratégie adaptée à la Communauté et teste des offres de prestation en collaboration avec des partenaires afin de définir des modèles d’affaires possibles.

  • Les cryptomonnaies telles que le Bitcoin sont l’application de la blockchain la plus fréquemment citée. En réalité, cette technologie récente permet bien d’autres choses encore, dont le développement de modèles d’affaires innovants ou la conservation sécurisée de documents et informations.
  • Son potentiel réel et les risques qu’elle présente pour le secteur bancaire n’ont pas encore été examinés en profondeur. L’avenir de la blockchain est encore incertain. Une chose est sûre cependant: pour évaluer le potentiel de cette technologie et en tirer profit, il faut étudier son fonctionnement et ses possibilités d’utilisation.
  • Les développeurs s'acquittent de cette tâche, et de bien d'autres encore, pour corriger les défauts de jeunesse de la blockchain.

Nous examinons précisément les solutions qui sont envisagées pour déterminer si cette technologie recèle un potentiel disruptif ou si elle est vouée à l’oubli.