IdO dans les affaires bancaires

La croissance exponentielle d’appareils mobiles dotés de capteurs et connectés à Internet, tels que les enceintes sans fil, les montres connectées pour le sport, les montres intelligentes, les appareils de domotique connectés, et depuis peu, les voitures connectées, change notre manière d’interagir avec le monde autour de nous et à l’avenir aussi avec les banques.

Un modèle d’affaires IdO implique un forfait Internet illimité, la diffusion du wifi et surtout l’introduction de la technologie 5G, symboles d’une nouvelle ère qui relie les hommes et les machines.

Encore à ses prémisses, le concept de «Banking of Things» n’a pas encore l’étoffe d’un modèle d’affaires tangible et établi. Néanmoins, une chose est sûre: il permet de créer de nouvelles formes intéressantes d’interactions avec les clients et traiter de manière automatisée et efficace des processus, tous secteurs et établissements confondus. Dans le contexte de l’IdO, les prestataires financiers pourront profiter de nouvelles innovations portant sur les modèles d’affaires, en dehors des prestations et produits bancaires traditionnels.

L’IdO est un thème d’avenir que Finnova suit activement. Pour s’y préparer, nous travaillons dans le cadre de divers Innovation Labs sur des thèmes tels que les interfaces conversationnelles pour un robot de conseil en collaboration avec msg et les prototypes d’interfaces vocales pour l’application Banque mobile avec Netcetera. Pour Client Engagement Suite, nous réalisons un serveur de notification sur tous les canaux. Pour les filiales, nous créons des interactions avec les smartphones et la Banque mobile pour de nouvelles formes de retrait d’espèces, p.ex. au moyen d’un code QR, de l’authentification en ligne et aux points de vente ou de signatures numériques. Dans le contexte de la blockchain, nous évaluons différents domaines d’application tels que le négoce et le stockage de crypto-actifs et l’utilisation de contrats intelligents.